Register Form

Please fill up the form below:

Le Secteur avicole

Présentation

L’aviculture traditionnelle constitue une source importante de protéines animales et de revenus dans le milieu rural. En 2001, les volailles traditionnelles représentaient 70% de l’effectif contre 30% pour les volailles modernes dont les unités de production sont concentrée autour des grands centres urbains (RNA, 2001).

Evolution de la production des œufs de consommation entre 2000 et 2014

L'aviculture moderne ivoirienne structurée au sein de l’IPRAVI, a connu une croissance rapide au cours des 20 dernières années, avec une production qui est passée de 7400 TEC en 1990 à 44 324 TEC en 2014. Les poules de réforme représentent environ 11,28% de la production locale du secteur moderne 2014. A cela, il faut ajouter la production d’œufs de consommation, qui est passée de 276 millions d’unités en 1990 à 1 033 millions d’unités en 2014 (IPRAVI, 2014).

Evolution du cheptel des volailles (milliers de têtes), de 2000 à 2014

Au niveau national, il est également important de noter la remarquable croissance des effectifs de poussins d’un jour mis en place par les industriels en vue de faire face à la demande des élevages. Toutefois, la production ne permet pas toujours de satisfaire aux demandes de certains producteurs. Aussi, la qualité des poussins ne répond-elle pas toujours aux attentes des producteurs individuels, mais n’occulte pas les efforts de production en 2007 et 2008 interprétés comme la confiance des opérateurs privés en l’avenir de la filière. 

Des baisses de production ont été également signalées. Elles sont le résultat principalement des évènements liés à la crise causée par le Coup d’Etat de 1999, à l’instauration d’une TVA sur les intrants en 2000, à la crise sociopolitique en 2002, à l’importation massive de produits avicoles congelés de 2003 et 2004 et à l’impact de la Grippe aviaire et sa psychose en 2006 et 2015.

En 2014, les maillons de la filière avicole moderne était constituée de : douze (12) couvoirs avec une capacité de production de 40 millions poussins d’un jour; une dizaine d’unités industrielles de fabrication d’aliments avec une capacité de production installée de 316 256 tonnes d’aliments composés.

La filière avicole a développé une réaction positive face aux différentes crises en raison du dynamisme des opérateurs, de l’existence de tous les maillons nécessaires à son développement, de l’existence d’infrastructures et de son organisation citée en exemple au niveau de la sous-région ouest-africaine. 

L’organisation de la filière avicole se caractérise: au niveau des producteurs, par deux associations dénommées : Union des Aviculteurs de Côte d’Ivoire (UACI), créée en 1989, regroupant  plus de 700 adhérents et Association Nationale des Aviculteurs de Côte d’Ivoire (ANAVICI), créée en juillet 2005 ; - au niveau des Industriels (Accouveurs, Fabricants d’aliments, etc….), par une association dénommée l’Association des Industriels Distributeurs d’Intrants et de Produits Avicoles (INTERAVI), créée en 1989. Au niveau de la commercialisation, par la création en décembre 2008 de l’Association Nationale des Revendeurs de produits avicoles de Côte d’Ivoire (ANAREVCI).

Ces différentes associations (UACI, ANAVICI, INTERAVI et ANAREVCI) forment  l’Interprofession Avicole Ivoirienne (IPRAVI), qui existe depuis 1995 et comprend 5 collèges (accouveurs, producteurs d’aliments, éleveurs de volailles de chair, producteurs d’œufs de consommation, abatteurs de volailles et conditionneurs d’œufs de consommation). Depuis décembre 1998, un contrat plan a été signé entre l’Etat et l’IPRAVI, pour confier la maîtrise d’œuvre des programmes de développement de l’aviculture à cette dernière.

La formation de base des aviculteurs est assurée par le Centre de Formation des Eleveurs de Bingerville. L’encadrement est assuré par l’ANADER et les cabinets privés. Depuis ces cinq dernières années, le FDFP apporte un appui appréciable au financement des formations. Les récentes réflexions sur la relance de la filière avicole ont abouti à l’élaboration du Plan Stratégique de Relance de la Filière Avicole (PSRA 2012-2022), adopté en Juillet 2012.