Filière Avicole

Le Chef du Gouvernement a soutenu qu’à travers ce forum, « il s’agit de garantir aux Ivoiriens la dignité de se nourrir décemment en vue d’apporter sa contribution au développement en tant qu’acteur et bénéficiaire ».
C’est pourquoi, a-t-il fait comprendre, « le Gouvernement s’attèle à promouvoir les filières de production nationale, à travers le Plan stratégique de développement de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture (PSDEPA) et l’adoption en juin 2012, du Plan stratégique de relance de l’aviculture (PSRA) ».
Annonçant à l’occasion que « l’objectif fixé est d’atteindre des productions de 60 000 tonnes de viande de volaille et 1,7 milliard d’unité d’œufs de consommation pour ainsi offrir environ 2 Kg de viande et 56 œufs de consommation par habitant et par an à l’horizon 2020 ».

Conscient que « d’importantes problématiques restent à prendre en charge et que « le secteur avicole est appelé à jouer un rôle prépondérant pour la croissance économique, la transformation structurelle de notre économie, le développement à travers la création de nombreux emplois et pour la bonne et saine alimentation de nos populations à travers la fourniture de protéines d’origine animale de qualité et à moindre coût », le Premier Ministre a assuré que « le Gouvernement soutient fortement ces initiatives qui visent à créer des cadres de concertation entre techniciens, aviculteurs, financiers, assureurs, décideurs et consommateurs ».

Parlant du développement des activités de ce secteur, il a évoqué « la relance de la culture du soja et de maïs en vue de faciliter l’accès et la compétitivité des aliments de volaille ».

Pour sa part, le Ministre Adjoumani a affirmé que « l’objectif de ce forum est de mobiliser les investissements privés et institutionnels pour le développement de l’aviculture en Côte d’Ivoire par la mise en œuvre efficiente du PASR qui lui-même s’inscrit dans le PSDEPA 2014-2020 ».